top of page
Rechercher
  • jeansonalexis

6e, 7e et 8e semaine. Gannat - Les Echelles (794 km).

C'est marrant quand même.

Gannat a été un détour du chemin pour avoir la messe. Les Echelles aussi d'une certaine manière. Je devais m'arrêter plus tôt - une vingtaine de kilomètres avant, Valencogne pour les connaisseurs - et j'ai poussé aussi. Faut dire qu'il est hors de question pour moi de louper la sainte Messe. Non. Ce n'est pas négociable. Surtout en France. Les pays qui arrivent ne seront pas toujours propices à trouver les autels du saint sacrifice... alors pour le moment, j'en quille les kilomètres qu'il faut. Et c'est toujours un plaisir que de pouvoir me rendre dans les églises pour partager avec le peuple de Dieu, l'eucharistie !


Et puis il y a la route.

Si on en parlait un peu ?

De plus en plus belle, elle commence à avoir du volume, de la forme, des vapeurs enivrantes. Le chemin semble sortir ses plus beaux flacons. Je suis happé par ce qui m'attend. Mon regard ne peut se décrocher de ces horizons. Il y a un peu d'Homère là-dedans : les monts qui me guettent sont comme le sirènes du périple d'Ulysse. Appétissantes mais dangereuses et il n'est pas question qu'elles m'entraînent au fond des ravins avec une couverture neigeuse par le dessus. Alors je m'apprête à y aller à tâton... les beaux jours sont devant même si j'ai aimé le manteau de la route passée. Mais le crénelé ça me parle plus !


Les rencontres sont de plus en plus intéressantes, peut-être qu'il me fallait aussi plus de temps pour entrer totalement dans le poussiéreux du chemin. Les perles jonchent parfois le sol sans qu'on puisse les voir. Alors les kilomètres aident à mieux regarder, mieux sentir où je dois aller sonner pour demander de l'eau... bref, c'est comme un 6ème sens qui s'affûte avec le temps.


Et puis les monuments que j'ai pu visiter ont une gueule à détenir l'air de rien de trésors !

Des églises avec des trésors liturgiques sous vitrine, des chemins de croix tous plus beaux les uns que les autres, des crucifix en hauteurs - juste sous les voutes -, des couvertures colorées... et puis la cathédrale St Maurice de Vienne où l'ordre des Templiers fut instauré (1119) puis défait 2 siècles plus tard (1311-1312).


J'ai eu la chance d'avoir des compagnons de marche aussi : certaines personnes de ma famille pendant quelques jours. Quelle joie cela a été de pouvoir partager les ornières au rythme de nos pas complices. Il y a eu du bivouac, des repas, des rencontres, certaines discussions - celles des épaules à hauteur l'une de l'autre lorsque l'on cadence la route ! - bref du bonheur profond et semble t-il parfait !


Il y aurait encore beaucoup à dire mais je m'arrête là pour le moment.


184 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

4e et 5e semaine : la Châtre - Gannat (395 km).

2 semaines entre ces deux endroits. Et quelques kilomètres aussi. De beaux endroits, de belles rencontres aussi. Pleine de charité et de générosité aussi. Certains m'ont accueillis les bras ouverts et

Comments


bottom of page